Nous allons délaisser quelques temps les themes liés à la ville d’Antibes en partant avec “Au ras du sol”

L’originalité d’une photographie tenant bien souvent à l’originalité du point de vue choisi par le photographe, photographier au ras du sol constitue une excellente façon de montrer une scène sous un angle inédit.

L’intérêt que représente la photographie au ras du sol repose sur un principe simple : le point de vue privilégié par l’être humain dans ses représentations graphiques de la réalité étant déterminé par sa propre hauteur, toute entorse à cette règle implicite engendre une image au caractère insolite.

Les lignes directrices peuvent être accentuées par des angles de prise de vues prononcés tels que la plongée et la contre-plongée ou encore la photographie au ras du sol. Si ces partis pris sont largement exacerbés par l’utilisation d’un objectif grand-angle ou fisheye, l’usage d’une focale moyenne ou d’un petit téléobjectif peut permettre des jeux de profondeur de champ intéressants.

Pour les moins accrobates d’entres nous, une vision à hauteur d’un petit enfant ou d’un petit animal (chien ou chat) sera acceptée.

Du 1er au 15 mai, nous invitons donc nos membres à poster maximum une photo par jour (sur notre page Facebook dédié) sur le thème « Au Ras du Sol ».

Petit Rappel :
une photo par jour maximum
format portrait, paysage ou plus atypique acceptés
pas de photo d’archive